mardi 15 mai 2012

Mes amis, Mes amours de Marc Lévy







Résumé :


Quand deux pères trentenaires réinventent la vie en s'installant sous un même toit, ils s'imposent deux règles, pas de baby-sitter et pas de présence féminine dans la maison... Dans le village français, au cœur de Londres, une histoire d'amitié, des histoires d'amour, des destins qui se croisent au fil d'une comédie tendre et enlevée.


Mon avis :

Quelques fois, j'éprouve des difficultés à dire du mal d'un livre - puisque je ne pourrai sûrement jamais faire mieux – autant là, je me suis complètement ennuyée.

Des Lévy, j’en ai lu quelques-uns. Il y a maintenant trois ans que remonte mon premier, Et si c’était vrai…, une pure merveille qu’il faudrait que je chronique un de ces quatre au fait. J’en ai lu beaucoup, les uns à la suite des autres tellement j’avais été agréablement surprise. Leurs histoires m’ont fait rêver, elles m’ont transporté, elles m’ont fait voyager.

Mes amis, mes amours est une toute autre chose. J’y ai trouvé le contexte un peu léger, et l’histoire vraiment plate, banale même.

Alors, oui je me suis attaché à nos deux protagonistes, vivant ensemble en toute amitié, mais avec des attitudes de vieux petit couple, et des règles très vites enfreintes. Ils sont mignons ensemble, assez rigolos aussi. Leurs quotidiens restent cependant ce qu’il y a de plus plat, de plus commun. On ne s’évade pas vraiment à travers leurs vies.
Je passais les pages en espérant réussir à accrocher, en espérant trouver enfin un rebondissement comme ceux auxquels je m’étais habituée dans ces précédentes œuvres, mais rien.

Il s’agit donc d’un livre que je déconseille, surtout à ceux d’entre vous qui souhaiteraient commencer à lire des romans de Lévy. Commencez par un autre, mais surtout pas ce livre-ci, ou vous risqueriez de passer à côté de véritables chefs-d’œuvre.
Par contre, si comme moi vous savez ce que vaux Marc Lévy, ce que valent ses romans, et que vous voulez vous lancer dans celui-ci, allez-y avec prudence, en attendant rien de plus qu’une histoire gentillette et un peu légère.




3 commentaires:

  1. Prochaine lecture :)
    Merci pour l'article !
    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Idem j'ai trouvé le thème très très léger. C'est une lecture sans prise de tête

    RépondreSupprimer